(Màj le 14/09) Ahed Tamimi sur Nantes le 18/09 – 17 palestiniens tués en Août

DOSSIER / PALESTINE
Mis à jour le 14/09/2018

[1. TAMIMI]

La Plateforme44 des ONG pour la Palestine organise une soirée exceptionnelle,
en présence d’Ahed Tamimi, cette adolescente devenue une icône de la résistance palestinienne,
LE MARDI 18 SEPTEMBRE À 20H00 À LA SALLE FESTIVE NANTES NORD.
(Ouverture des portes à 19h30)

  • Revenons sur les faits :

Le 19 décembre 2017, Ahed, alors âgée de 16 ans, est arrêtée pour avoir giflé deux soldats israéliens dans la cour de sa maison, située en Cisjordanie, dans le village palestinen de Nabi Saleh sous occupation israélienne .  Ce n’est que 8 mois après, le 29 juillet 2018, qu’elle et sa mère, aussi incarcérée, ont été libérées.

L’affaire Tamimi a permis de mettre en lumière les pratiques des tribunaux militaires israéliens et le taux de condamnation très élevé -99%- de Palestiniens. Une pétition de soutien avait recueuilli, au printemps dernier, plus d’un million de signatures. En juillet 2018, on comptait encore 5820 prisoniers-ières politiques palestiniens-nes dans les prisons israéliennes. À rapporter à la population française : + 75000 !

Ahed et un des ses parents devraient témoigner de leurs actions, de leur exigence du Droit, de leur choix de la non-violence. Un temps d’échange devrait est prévu pendant la soirée.

>> Il y’à quelques jours, les autorités israéliennes ont refusé à la famille Tamimi de quitter le territoire occupé palestinien. Notre mobilisation à toutes et tous aura eu raison de l’arbitraire israélien qui prétendait les priver de leur droit fondamental à se déplacer, à quitter leur pays et à y revenir. La raison l’aura donc emporté. Un grand merci à toutes celles et ceux, élu.e.s de tous bords, militant.e.s qui se sont mobilisé.e.s pour qu’ils puissent venir en France témoigner et affirmer leur volonté de vivre libre ! 

[2. AOÛT : NOUVEAU BILAN LOURD]

Les forces d’occupation israéliennes ont tué 19 Palestiniens, dont quatre enfants, et en ont blessé 1.600 au cours du mois d’août. Les assassinats ont eu lieu en Cisjordanie occupée, dans la Bande de Gaza et à Jérusalem.

Mais aussi   :

  • 400 Palestiniens  arrêtés le mois dernier par Israël
  • 31 bâtiments appartenant à des Palestiniens ont été démolis, 39 autres sont prévus
  • les autorités d’occupation ont approuvé des permis de construire pour plus de 1.000 unités d’habitations dans des colonies juives illégales et exproprié des dizaines d’hectares de terre palestinienne
  • 600 oliviers et arbres fruitiers ont été détruits.La suite : ici 

[3. RAPPEL : NOS PROPOSITIONS] 

61 – LA PAIX EN QUESTION
Agir pour une paix juste et durable entre Israël et la Palestine
{L’Avenir En Commun – P.96}

Les conditions d’une paix juste et durable au Proche-Orient sont connues. Elles sont inscrites dans les résolutions de l’Onu depuis 1967. Il manque la volonté politique de les faire appliquer. La France doit reconnaître l’État palestinien et prendre une initiative pour la paix entre cet État et Israël.

Nous proposons de réaliser les mesures suivantes :

 

« Observe le drame de la colonisation. Deux options, la lutte ou la résignation. La Palestine n’était pas une terre sans peuple Destinée à accueillir un peuple sans terre. Il y a bien un occupant et un occupé. Il y a bien un oppresseur et un opprimé. Le renier c’est tenter d’effacer l’Histoire. Et effacer l’Histoire c’est refuser qu’on la répare. »

Avec le coeur et la raison – Kery James 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.